Slow End
Special Low Frequency Version
Le vaisseau en sucre descendu de l'arc-en-ciel
II : Points at Infinity

Artistes participants au disque

NADJA Web
ATAVIST Web

Avis des chroniqueurs

gulo gulo
Note

Krokodil
Note

Informations

Première édition
2008 (1 x Cd)
Label
Profound Lore
Avec
Oliver Turner : basse
Simon Lucas : batterie
Chris Naughton : guitare, voix
Richard Brass : basse, voix
Matt Bartley : voix
Aidan Baker : guitares
Leah Buckareff : basse
Tracklist
1. Projective Plane
2. Closed Curve
 

Chroniques de splits et de compilations


Drone doom Post hardcore Ambient

Chronique par gulo gulo, le 21 juin 2014
(775 lectures)

La beauté livide, gazeuse, d'une paix mortuaire, et les racines grondantes qui plongent jusqu'aux écailles les plus préhistoriques du manteau de la terre : le disque est du genre tellement les deux tout à la fois qu'il n'est ni l'un ni l'autre et qu'évidemment c'est encore mieux ; on voit le genre.
Points at Infinity c'est une manière de Khanate lavé de toute tension, ou plutôt de toute raideur, de toute congestion, de tout appétit et de toute doléance de l'ego, un album dont la tension tout en coulé qu'il exerce sur vous, justement, ne vise qu'à vous étirer vers le ciel, vous étirer jusqu'à ce qu'on vous voie au travers, que la pluie vous passe au travers - tandis qu'il continue de vous tirer toujours plus haut, en un vol ascensionnel à flanc de montagne, tout en douceur vous déchirant le tissu, dans l'atmosphère toujours plus raréfiée, dans le ciel qui devient ardoise puis minuit. Un disque dont la résolution à mesure se déploie et se durcit toujours plus comme le diamant, dans ce dit mouvement d'une extrême douceur sans heurts, dans ces extrêmes hauteurs orageuses toujours plus amples où la nage se fait de plus en plus coulée, puis haletée. On voit le genre.

II : Points at Infinity en trois mots : érémitique, invertébré, cuisant




Facebook 

Commentaires des lecteurs pour ce disque

Aucun commentaire actuellement pour ce disque