Slow End
Special Low Frequency Version
Joue le en clef de fa
Shape of Despair / Before the Rain split

Artistes participants au disque

SHAPE OF DESPAIR Web
BEFORE THE RAIN Web

Avis des chroniqueurs

Rocky Turquoise
Note

Informations

Première édition
2011 (1 x Cd)
Label
Avantgarde
Avec
Shape of Despair:
Jarno Salomaa : leads, claviers
Samu Ruotsalainen : batterie
Sami Uusitalo : basse
Natalie Koskinen : chant
Tomi Ullgrén : guitares

Before the Rain:
Gary Griffith : chant
Valter Cunha : guitares, claviers
Carlos Monteiro : guitares
Joaquim Aires : batterie
Pedro Daniel : basse
Tracklist
A/ Shape Of Despair : Estrella (Lycia Cover)
B/ Before The Rain : Somewhere Not There
 

Chroniques de splits et de compilations


Funeral doom Atmospheric doom

Chronique par Rocky Turquoise, le 27 février 2014
(527 lectures)

On ne doit pas être nombreux, mais je pense que le départ de Pasi est presque la meilleure chose qui pouvait arriver à Shape of Despair. D'une part, parce que je n'ai jamais trouvé son guttural très intéressant, et par ailleurs parce que ça permettra au groupe d'assumer complètement son côté atmosphérique, virage pris depuis Illusion's Play, et par là-même de rester à l'avantgarde tandis que leurs suiveurs s'échinent à trouver le secret de leur mythique son tellurique et aérien tout à la fois. Enfin je parle de suiveurs, en réalité je suis pas certain que ce groupe soit encore très à la mode, et ça fait peut-être aussi un bon moment qu'en terme de funeral, beaucoup sont plutôt allés s'effondrer du côté Evoken des abysses, mais bon, il doit bien en rester quelques-uns quand même.
Et Shape of Despair sur ce split de reprendre un morceau de Lycia. Quand je parlais de virage atmosphérique, non seulement ça ne vient que confirmer mon sentiment que c'est bien là l'avenir du groupe qui a eu l'intelligence d'évoluer, mais en plus ils y sont allé plutôt franco, en passant de l'éthéré à l'ether, et en envoyant fumer dans les nuages quelques chapes de plomb avec une légèreté inqualifiablement syndicale. J'ai pas non plus un souvenir très net du titre d'origine -de toute façon on peut pas dire que d'aventure Lycia parviendraient eux-même à distinguer leurs propres morceaux les uns des autres sans se livrer à une étude approfondie de leurs disques au moins une semaine avant- mais dans l'ensemble ça fonctionne bien, et c'est marrant, j'ai lu dans une interview que Pasi écoutait beaucoup le dernier Deftones en parallèle à des trucs un peu plus grim de la mort, ben allons y gaiement : je trouve bien du Deftones dernière génération, dans le son du Shape of Despair contemporain, moi.

Concernant la partie Before the Rain, parce qu'il faut bien en parler aussi, on peut s'étonner de leur intervention un brin plus brutale et sauvage qu'habituellement, avec un morceau qui s'éclate comme un petit fou sur un riff à la Katatonia, et le chanteur de nous démarrer un régurgitement death particulièrement tronçonneuse entrée de gamme. Fallait un certain talent pour donner un cohérence musicale aux deux faces de ce split, surtout vu la différence de style entre les deux groupes. Et bien c'est pari réussi. Et ça permet qui plus est de me conforter dans mon impression première sur Before the Rain à l'écoute de leurs albums : ils sont bons. Vraiment.

Shape of Despair / Before the Rain split en trois mots : angélique, massif, chtonien




Facebook 

Commentaires des lecteurs pour ce disque

Aucun commentaire actuellement pour ce disque