Slow End
Special Low Frequency Version
Suis le cortège...
Coffins / Otesanek split

Artistes participants au disque

OTESANEK Web
COFFINS

Avis des chroniqueurs

gulo gulo
Note

intheseblackdays
Note

Informations

Première édition
2007 (1 x Cd)
Label
Parasitic
Avec
Cf groupes concernés
Tracklist
Coffins :
1. evil infection
2. only corpse
3. acid orgy

Otesanek :
1. narcotic hues
 

Chroniques de splits et de compilations


Doom death Drone doom Sludgecore Death metal Punk rock

Chronique par gulo gulo, le 08 avril 2011
(485 lectures)

Il commençait à être temps que nous, ahem, le revoyions ici, le disque fendu libéré par Otesanek avec les Cercueils, n'était-il pas ?
Ça commence donc par du Coffins, trois morceaux, crustypunkdoomdeath, dans la veine des deux derniers albums : parfaitement superflu.
On passe à Otesanek, qui eux commencent méditatif, à croire que Stephen Kasner est de la partie, mais très vite se radinent les rayures de larsen et les glouglous de fauve, comme un arc en ciel à travers une chute d'eau, puis les premiers accords menaçants façon attaque de la pâte à choux de l'autre monde et le rythme de l'équarrisseur chagrin, bref ce n'est pas à vous que je vais devoir décrire un morceau d'extremetorturesludge. Toute l'importance dans ces cas-là est de savoir si l'on y croit, et l'important ici est qu'Otesanek se montre plus japonais que les japonais, tant on croit assister à un pêché de bestialité rituel, tant la chaleur vivante et palpitante, et le souffle de la chose sont palpables.
J'aurais été très curieux d'un album entier sur ce ton, plutôt que celui qu'ils ont fait, et auquel je redonne une molle chance de loin en loin.

Coffins / Otesanek split en trois mots : sensuel, carnivore, frustrant




Facebook 

Commentaires des lecteurs pour ce disque

Aucun commentaire actuellement pour ce disque