Slow End
Special Low Frequency Version
Pour l'amour du fuzz
Rise 13 : Magick rock vol.1

Artistes participants au disque

ELECTRIC WIZARD Web
GOATSNAKE Web
SPIRIT CARAVAN Web
ORANGE GOBLIN Web
ACRIMONY Web
SOLARIZED
HANGNAIL Web
SALLY
SHEAVY Web

Avis des chroniqueurs

intheseblackdays
Note

Informations

Première édition
1993 (1 x Cd)
Label
Rise Above
Avec
Divers
Tracklist
1. Unida - Black woman
2. Orange Goblin - Quincy the pig
3. Acrimony - Tumuli shroomaroom
4. Drag Pack - Jonny's last race
5. Spirit Caravan - The departure
6. Sheavy - Pictures of you
7. Hangnail - Summer rain
8. Goatsnake - Hot rod
9. Solarized - Mean spirit
10. Sally - 4.12
11. Shallow - Sugar glider
12. Electric Wizard - Witchcoven (live california jam '74)
13. 13.13
 

Chroniques de splits et de compilations


Traditional doom Stoner

Chronique par intheseblackdays, le 25 juillet 2010
(1772 lectures)

À l'instar de Dark Passages, voici une autre compilation qui a du faire mal à sa sortie. Jugez le casting que du bon, ou presque. Voir réunis sur le même disque des fers de lance du stoner comme Unida, Spirit Caravan, Orange Goblin, ou des chantres du crossover qui nous passionne, Electric Wizard, Acrimony, Goatsnake ou encore Sheavy, excusez du peu ! Surtout que les titres sont tirés pour la plupart du meilleur album de chaque groupe, moi je dis woaw et je m'auto-flagelle d'avoir découvert la scène 2 ans trop tard... Une période où sortirent quasi simultanément The Big Black, Coping with the urban coyote, Jug Fulla Sun, I & Flower of Disease, Tumuli Shroomaroom (ah non, pas lui) ou encore Dopethrone (il manque Temple Ball et The voice of God, mais Rise Above ne produisait ou ne distribuait pas encore ces deux titres), quelle époque bénie !! Au jour d'aujourd'hui (quelle expression à la con) où, grâce à internet nous avons quasiment tous accès à tout ce qui se fait de passable et d'inoubliable, rendez vous compte que 10 ans plus tôt, rien n'était aussi simple et c'est grâce à l'oreille avertie de gens comme Tonton Lee ou Greg Anderson que seule la crème de la crème atteignait les nôtres. Cette compilation en est la preuve. Pas un faux pas, que du gros son sabbathien, avec peut être quelques groupes légèrement en deçà (et encore...): Drag Pack, Sally ou Shallow, qui évitent à cette compilation d'être intouchable, mais sur 12 titre, le ratio reste sacrément élevé. On notera que le titre d'Electric Wizard est une parodie occulte de Woodstock et Altamont, où les anglais jamment sur leur fabuleux Supercoven.
Ajoutez à ça une pochette bandante parfaitement dans le ton et l'on obtient ce que je pense reste le plus parfait instantané l'apogée de cette scène, à la fin des années 90.

Rise 13 : Magick rock vol.1 en trois mots : culte, magique, racé




Facebook 

Commentaires des lecteurs pour ce disque

Aucun commentaire actuellement pour ce disque